Synthèse de la table ronde Fay ce que vouldras, avec Raphaël Cappellen, Jean Céard, Mireille Huchon et Nicolas Le Cadet

Nicolas Le Cadet

Resumo


Gargantua, parodie des romans de chevalerie, se termine par la victoire du géant éponyme sur l’armée de Picrochole. Gargantua rétribue ses compagnons et, comme son père Grandgousier s’y était engagé dès la fin du chapitre 46, il offre une «honneste recompense» au plus valeureux d’entre eux, Frère Jean des Entommeures, dont le nom indique qu’il entame les mets aussi bien que les ennemis. Il s’agira de l’abbaye de Thélème, construite de toute pièce «au contraire de toutes aultres», conformément au désir du moine. La description de l’abbaye occupe les sept derniers chapitres du livre (ch. 52-58). C’est dans le sixième chapitre de la séquence, juste avant la lecture de l’énigme en prophétie, qu’apparaît la fameuse «clause» à laquelle se réduit toute la règle des Thélémites, c’est-à-dire l’ensemble des lois et des préceptes auxquels ils sont soumis: «fay ce que vouldras». Cette règle, qui établit paradoxalement l’affranchissement de toute loi, n’est pas imposée de l’extérieur, que ce soit par Gargantua ou par Frère Jean, et émane directement de la communauté. Elle signale l’originalité d’un épisode qui a suscité les analyses les plus diverses de la part des rabelaisants. Dans la salle des chasses du château de Chambord, l’un des modèles avoués de Thélème, quatre d’entre eux confrontent leurs interprétations.

Texto completo:

PDF

Apontamentos

  • Não há apontamentos.