Michel de Montaigne et Jean Wier: un regard sur l’imposture

Maria Célia Veiga França

Resumo


Les événements dits surnaturels ont été longuement discutés par les auteurs de la Renaissance qui, traditionnellement, atestaient avec vehemence l’existence de sorcières, sorcellerie, pactes avec le diable, enchantements et d’autres éléments similaires. Dans ce cadre assez hétérogène, la figure du médecin Wier, qui militait contre la condamnation à mort des sorcières, provoquait scandale et repulsion. Or, s’il n’a pas provoqué la même indignation, le texte de Montaigne s’approche beaucoup de la lettre du médecin, en indiquant parfois, indirectement, des prises de position encore plus radicales que celles de l’Imposture des diables.


Texto completo:

PDF

Apontamentos

  • Não há apontamentos.